Les traitements : L'orthonyxie

L'orthonyxie est mise en place en cas d'hypercourbure de l'ongle. Dans des cas d'hypercourbure, c'est la forme des ongles qui pose problème : l'ongle se déforme et l'ongle rentre dans la chair de l'ongle causant de nombreuses douleurs ou des ongles incarnés. Il existe différents types de déformations de l'ongle :

  • ongle en tuile lorsque l'ensemble de l'ongle s'arrondit de façon exagérée,

 

  • ongle en volute lorsque seules les extrémités de l'ongle sont déformées et rentre dans la peau,

 

  • ongle en plicatures latérales lorsque l'ongle présente dans son ensemble une surface place et où seul le ou les bords prennent un angle anormal,

 

  • ongle en éventail que l'on retrouve particulièrement chez les jeunes enfants.

Comment se passe une orthodoxie ?

Le but de l'orthonyxie est de réduire la déformation de l'ongle et donc les douleurs.  L'orthonyxie consiste à fixer sur l'ongle un dispositif qui agira comme un ressort en faisant jouer une tension constante qui ira à l'inverse de la force exercée par l'ongle. L'ongle se verra obliger de se redresser et de reprendre une bonne position.

L'orthonyxie : différentes techniques

Pour pratiquer une orthonyxie, on peut choisir entre 3 différentes techniques :

  • les lamelles stratifiées pour les faibles déformations de l'ongle

  • les agrafes à plot, ou pontet, faites en fils de titane et qui restent assez souples

  • les agrafes en fil d'acier.

Dans tous les cas, ces techniques ne causent pas de douleur au patient car l'appareillage est fixé à la surface externe de l'ongle. On choisit la technique adaptée en fonction de :

  • la longueur et la souplesse de l'ongle

  • l'importance de la courbure à corriger.

 

La technique que j'utilise sont les orthonyxies en fil de titane à plots de résine polymérisables.

Cabinet de pédicurie médicale et de réflexologie plantaire